Livret Personnel de Compétence : la suite... (mai 2012)

Mai 2012

Ne pas tenir compte de la demande de la date de déclaration à la CNIL, ajoutée au dernier moment, hors groupe de travail national. La saisie de la date de la déclaration à la CNIL étant apparemment « blo-quante », vous saisissez une date au hasard, du style « 1er avril 1950 ! ».
 

Juin 2011

Le SNPDEN a vivement dénoncé la désinvolture du traitement du dossier LPC-SCONET et a engagé une action visant à refuser collectivement de gaspiller des dizaines d’heures de travail dans la ressaisie inutile de milliers d’items.

Le ministère s'est s’engagé auprès du SNPDEN à la mise à disposition des éléments permettant les interfaces et a lancé les procédures le permettant (mais trop tard comme il l'admet lui-même !).

L’action a donc porté et a montré qu’il était possible de stopper les divagations informatiques ministérielles. Il faudra s’en souvenir !

Cependant, le SNPDEN confirme son mot d’ordre de refus de l’inacceptable ressaisie des items (que veulent toujours imposer certains), rappelle son attachement à la mise en place du socle commun et proposera à ses adhérents une solution technique alternative destinée à éviter que le chaos du DNB 2011 ne finisse par du travail en plus pour les collègues ! 

http://archives.snpden.net/?q=lettre_direction

Avril 2011

LPC Sconet est un logiciel de validation du socle commun. Ce logiciel est (évidemment) inadapté à l'usage courant dans les établissements qui en utilisent le plus souvent d'autres, coopératifs ou privés. Or, c'est le ministère qui n'a pas voulu fournir à temps les éléments qui auraient permis la création d'une interface alors que les informaticiens estiment entre 10 à 30h le temps de travail nécessaire à sa création ... Mais, pour d'obscures raisons, on préfère renvoyer cette interface à "plus tard" (pourquoi pas maintenant alors qu'on en parle depuis septembre ?) et imposer sans sourciller aux collèges de ressaisir des milliers de données déjà existantes ! Tant de désinvolture est i-n-a-c-c-e-p-t-a-b-l-e.
 

Le SNPDEN renouvelle donc ses consignes
> vous validez le socle commun avec le produit dont vous vous servez au collège

(c'est valable puisque c'est le collège qui valide)


> vous transmettez les validations sous cette forme
(sous forme papier : si vous utilisez un logiciel, vous indiquez que les données sont disponibles)


> ne déboursez pas un euro du collège pour les clefs OTP
(certains IA veulent en faire acheter une par professeur!)


> ne vous laissez pas impressionner ou attendrir par un chantage au DNB
(vous verrez : des solutions seront miraculeusement trouvées qui éviteront une nouvelle saisie de toutes les données)


> si vous êtes l'objet de pressions, prévenez immédiatement le secrétaire départemental

Objectif de l'action : obtenir une interface pour LPC Sconet et ne pas avoir à ressaisir les données du livret de compétences.

(Lettre de Direction 198 du 11 avril 2011)