Les retraités du SNPDEN pour la Solidarité Internationale

Il y a plus de quarante ans, les nations du monde affirmaient, dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, que "toute personne a droit à l'éducation".
En 1990 lors de la Conférence mondiale sur l'éducation pour tous (Jomtien, Thaïlande, 5-9 mars 1990), les délégués de 155 pays ainsi que des représentants d'environ 150 organisations se sont mis d'accord pour universaliser l'enseignement primaire et réduire radicalement l'illettrisme avant la fin de la décennie.

Aujourd'hui pourtant, malgré les efforts considérables déployés par les pays du monde entier pour garantir ce droit de tous à l'éducation. La réalité est bien différente.

D’un symbolisme incontournable et célébré partout dans le monde, l’avènement du troisième millénaire donna à l’ONU l’occasion de présenter une stratégie nouvelle, adaptée aux réalités et aux besoins changeants du monde du XXIe siècle.

Lors du sommet du millénaire du 6 au 8 septembre 2000 de New York, 189 états ont énoncé les huit objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Ils  placent l'éducation pour tous en seconde position aprés la réduction de la pauvreté  comme objectif à atteindre pour 2015.

Ces objectifs ne seront pas atteints dans les délais prévus.

Nous, les retraité(e)s, nous pouvons aider à leur réalisation en nous associant à d'autres organisations nationales ou internationale : nous vous proposons de participer par l'intermédiaire du SNPDEN à des actions en faveur de l'Education dans le Monde, sous forme de missions d'expertise à l'étranger. Si cette démarche vous intérresse, dans le cadre du SNPDEN, inscrivez vous auprès du siège par mail. Une réunion d'information sera organisée début 2014

 ‎Bernard Lefèvre, 

retraité,                                                                                

toujours adhérent au SNPDEN depuis 1976
Ancien secrétaire national du SNPDEN